Haïti-société: La CCIHC, révoltée contre la maltraitance des migrants haïtiens à St Domingue

0
194

Depuis plusieurs mois jadis, le service de l’immigration de la République Dominicaine utilise les manières les plus drastiques pour déporter les migrants haïtiens ayant un statut illégal sur leur territoire. Les dirigeants dominicains se sentent confortables en ce sens. Fort de ce constat, la Chambre de Commerce et d’Industrie Haitiano-Canadienne (CCIHC) adresse une lettre au premier ministre Ariel Henry pour lui rappeler sa responsabilité.

« Les traitements inhumains qui sont infligés à nos
compatriotes en terre voisine, vont à l’encontre des droits fondamentaux de respect de la personne humaine et plus certainement
des accords internationaux dont Haïti et la République Dominicaine sont signataires », a écrit la CCIHC dans cette lettre adressée au premier ministre haïtien. Ainsi, la Chambre de Commerce presse Ariel Henry à œuvrer des actions concrètes afin que les compatriotes haïtiens soient traités avec dignité.

Au moment où Haïti traverse l’un des pires moments de son histoire depuis son indépendance, c’est le moment où les agents de  l’immigration dominicaine  maltraitent sans se lasser les compatriotes haïtiens. Une crise multiforme pèse lourdement sur le pays pourtant, les dirigeants ne pipent mots, poursuit la CCIHC.

 

Une situation qui révolte cette institution. Ainsi elle dénonce ces images qui sont virales sur les réseaux où des migrants haïtiens subissent des traitements inhumains, tel qu’il a été le cas lors des périodes esclavagistes.

Dans cette lettre portant la signature de la présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie Haitiano-Canadienne, madame Michelle F. Mourra, elle affirme qu’aucune relation durable encore moins économique ne peut être envisagée sans le respect des droits et libertés de chacun.

Laurore Michel

Leave a reply